• 2 avril 2020

Les élections régionales

Les elections regionales

Le premier tour des élections régionales ont vues la percé d’un front national conquérant et des commentaires pompeux de ses adversaires politiques. Ce parti d’extrême droite doit sa victoire à l’incurie des partis traditionnels de gouvernement que sont Les Républicains (ex-UMP) et le PS. Que ce soit dans  le domaine économique, social, sécuritaire, stratégique ou moral, ces partis n’ont pas su ou pas pu trouver des solutions pérennes pouvant à même de rassurer les français. Il n’ai pas dit que le Front National puisse faire mieux. En effet, son programme simpliste consiste à isoler la France d’un point de vue international et économique et de discriminer en divisant les français en catégories. Sauf que cette solution est loin d’être réaliste mais elle permet de bercer d’illusion les électeurs du Front National.

Cette situation inédite, bien que prévisible, doit faire l’objet d’une analyse objective. Depuis une vingtaine d’années les idées d’extrême droite ont pénétrées toutes les couches sociales jusqu’à trouver des ambassadeurs parmi le corps enseignant, les intellectuels, les écrivains, les politiques, les artistes, les syndicats et les médias. Ces ambassadeurs, tout en se targuant  de combattre le Front National, ont banalisés ses idées et ses postures sur la question de l’immigration, de l’intégration, de la sécurité et surtout de l’islam et la laïcité. A tel point que des lois sont votés, des reportages sont diffusés sur la base de polémiques lancées par le Front National.  A partir du moment où les thèmes lancés par l’extrême droite sont repris, discutés et font l’objet de culpabilisation des uns et des autres, pas étonnant que les français deviennent sensibles aux thèses du FN et se disent finalement il y a un vrai problème avec les musulmans, les roms, les noirs, les arabes, les immigrés, les réfugiés, l’Islam, l’Europe ou la laïcité. Ces français vont au bout de la logique en votant pour le parti dont le programme est le plus cohérent avec leurs idées et en ce moment ce sont les idées islamophobes, d’exclusion, de renfermement et nationalistes que le Front national incarne. Alors ceux qui pensent combattre l’extrême droite en reprenant ses thèses sans son programme se trompent car le peuple préfèrent l’originale à la copie. Il ne reste plus aux adversaires du FN que de faire une rétrospection et un revirement afin de proposer une véritable alternative au programme du rassemblement bleu Marine en divorçant de ses idées et en cessant de courir après les électeurs du FN. Dans le cas contraire ils continueront à faire le lit de l’extremisme et du racisme dont les conséquences restent imprévisible.

himaya

Read Previous

Trois enfants opérés du cœur grâce à un logiciel 3D

Read Next

Les fondements de l’economie éthique en islam

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.