• 2 avril 2020

Le drapeau de la Palestine flotte au siège de l’ONU

palestine

Mahmoud Abbas a assisté à la levée du drapeau palestinien. Auparavant, lors de son allocution devant l’Assemblée générale de l’ONU, il a annoncé la suspension des accords sécuritaires qui lient la Palestine à Israël.

Au cours d’un long discours, le dirigeant palestinien a fait le constat de l’échec du processus de paix. Il a dénoncé en bloc la colonisation, le blocus de Gaza, l’emprisonnement sans procès des Palestiniens et a supplié la communauté internationale de protéger son peuple. Au cours de sa supplique, Mahmoud Abbas a appelé à l’aide : « Je vous en conjure, je vous implore : nous avons besoin de la protection internationale », a-t-il lancé.

« Israël a sapé les fondations sur lesquelles s’appuyaient nos accords sécuritaires et réduit à néant celles qui devaient mener à la construction de notre Etat », a ensuite lancé Mahmoud Abbas avant d’annoncer solennellement : « Nous déclarons officiellement que nous ne pouvons pas continuer à être liés par ces accords. Israël doit assumer toutes ses responsabilités en tant que puissance occupante. »

Le dirigeant palestinien a quitté la tribune sous les applaudissements. Il a ensuite assisté à la levée des couleurs palestiniennes devant l’ONU. Un drapeau qu’il espère voir flotter un jour à Jérusalem-Est, a-t-il précisé dans son discours.

Des applaudissements, quelques youyous et les couleurs palestiniennes s’élèvent devant l’immeuble. Sous un ciel gris, le président de l’Autorité palestinienne salue le drapeau : « C’est un jour de fierté et d’honneur pour le peuple palestinien. Nous le dédions à tous nos martyrs, à nos prisonniers, aux blessés à tous ceux qui ont perdu leur vie en brandissant ce drapeau. »

Le secrétaire général de l’ONU, lui, se prend à espérer : « Puisse l’élevation de ce drapeau faire grandir l’espoir que la création d’ un Etat palestinien est possible. Continuons à travailler ensemble pour réaliser les aspirations que ce drapeau incarne : Israéliens et Palestiniens, vivant côte-à-côte dans la paix et la sécurité. »

Les Palestiniens entre espoir et doute

A Ramallah, plusieurs centaines de Palestiniens se sont réunis agitant des drapeaux après le discours de Mahmoud Abbas, retransmis sur écran géant, rapporte notre correspondant Nicolas Ropert. L’atmosphère était festive.

Souhair Zahran, une mère de famille palestinienne, s’est réjouit des annonces du président de l’Autorité palestinienne : « Mahmoud Abbas a dit que c’était terminé. Cela ne pouvait plus durer. Il a parlé de l’occupation qu’il faut stopper. Il y a trop de prisonniers et la mosquée d’al-Aqsa est attaquée par Israël. Nous, nous voulons la paix. Mais pas les Israéliens. »

Etudiant en communication, Eyman Assah lui a dévoilé ses doutes sur la sincérité des annonces du président Abbas. Pour ce Palestinien de 20 ans, les gens attendent des actes, pas seulement des paroles : « Je ne sais vraiment pas ce qu’il va se passer, mais le président doit faire quelque chose. Il n’y a pas d’autres solutions. Tous les jours, un Palestinien est tué ici par Israël. On n’en peut plus. On est fatigué par cette situation. »

Ces derniers jours, plusieurs dizaines de Palestiniens ont été blessés dans des affrontements avec la police et l’armée israélienne à Jérusalem et en Cisjordanie.

Anne Corpet

Source : rfi

0 Reviews

Write a Review

himaya

Read Previous

Salaires marketing : évolution variable selon les fonctions.

Read Next

Testez votre marché avant de vous lancer !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.