• 5 décembre 2019

La fin du ramadan

temps qui passe

Le 30/05/2018 est le 15 eme jour de jeûne du mois de ramadan 2018. Dieu que ca passe vite !

Pour ceux qui ont entamés cette quête spirituelle par la privation de toute boisson, nourriture, gaspillage, parole futile savent combien est précieux le temps qui passe. Nous avons tous pris des résolutions pour que ce mois bénis soit profitable du début à la fin. Certains ont atteint leurs objectifs d’autres ont été négligents mais une chose est sûre, quelque soit le groupe dans lequel on se situe c’est avec regret que nous voyons les jours et les nuits défilés.  Regret de n’avoir pas sû maitriser notre colère, regret de n’avoir pas été assez généreux, regret de n’avoir pas éteint la télé, regret de n’avoir pas su nous déconnecter des réseaux sociaux et d’internet, regret de n’avoir pas visité nos proches, regret de n’avoir pas assez médité les versets du coran… et des tas de raisons de regretter notre insouciance. Comment il en serait autrement au vu de cette opportunité que nous offre le Seigneur de toute chose pour nous élever, pour nous pardonner, pour nous purifier, pour nous fortifier. Nous élever en nous arrachant à nos instincts bestial pour nous rapprocher des anges.  Nous pardonner de tous les péchés que nous accumulons consciemment ou inconsciemment durant toute l’année sans se repentir. Nous purifier de tous les défauts qui polluent nos relations sociales et humaines que ce soit l’avarisme, l’orgueil, la lâcheté, l’injustice, le matérialisme. Nous fortifier par la maitrise de soi, par la prise de contrôle de notre corps et de notre esprit sans aucune contrainte et résister a toutes les tentations très accessibles aujourd’hui à cause de la multiplication des voies qui mènent vers elles.

Les regrets ne servent à rien s’ils ne sont pas suivies par une prise de conscience et par une action radicale. La réforme de notre âme est la clé de la réforme du monde d’où l”importance de se ressaisir pour être l’acteur du changement. Le ramadan n’est pas un rite anodin, il participe à cette réforme. Si tous les musulmans accomplissent scrupuleusement les règles du jeûne en consacrant leur journée a maitriser leurs mauvais penchants en même temps qu’ils se privent de boire et manger alors l’impacte de l’islam sur le monde sera visible de tous. Les 15 derniers jours doivent être les meilleurs jours de notre mois de ramadan. Chacun doit redoubler d’effort pour ne plus le regretter. Il est temps de méditer, d’invoquer Allah, de trouver des moments d’intimité avec Lui, d’éteindre la télé, de lire le coran, de prier la nuit, de nourrir les musulmans, de se débarrasser de tout le superficiel, de se débarrasser de tous ses défauts, de garder le silence sauf pour dire des bonnes choses ou invoquer Allah. 15 jours pour vous réformer et transformer le monde.

alminhaj

himaya

Read Previous

L’intelligence artificielle : son impact sur l’economie

Read Next

L’Afrique est elle vraiment pauvre ?